INRA Val de Loire site d’Orléans, UMR BioForA

Analyse des conséquences en terme de la qualité des graines

L’objectif de la thèse est d’étudier les modifications physiologiques et moléculaires mises en jeu lors d’une déshydratation de l’embryon somatique et les conséquences sur la qualité ultérieure de cet embryon via sa capacité germinative. Nous mettrons l’accent sur des analyses biochimiques et protéomiques afin de réaliser un inventaire quantitatif et qualitatif des modifications survenant lors de la déshydratation. Cette étude, réalisée sur l’embryon somatique développé dans des conditions environnementales contrôlées, sera ensuite complétée par une étude équivalente chez la graine afin de comprendre son développement physiologique et moléculaire durant la déshydratation. A l’issue de cette caractérisation (mesures par spectrométrie d’infra rouge, spir), nous pourrons développer un modèle de calibration afin de prédire la qualité de la graine.

À terme, nous serons capables de proposer aux gestionnaires et exploitants des structures de production de graines, une alternative à la diminution de production en graines passant par de nouvelles pratiques. Les études seront réalisées chez le mélèze, arbre forestier d’importance en France. Son programme d’amélioration est réalisé à l’INRA d’Orléans qui possède aussi la maitrise de l’embryogenèse somatique (Lelu-Walter et Pâques 2009) et du traitement de déshydratation (Lelu et al. 1995, Dronne et al. 1997) des embryons somatiques de mélèze.

 

To apply for this job please visit www6.val-de-loire.inra.fr.